Préparer un roadtrip moto

Que d’aventures depuis que tu as passé ton permis moto ! Le permis, l’achat de ta bécane, les premières balades et emmerdes et même les premiers potes. Et si tu passais ton baptême du feu ?

Prépare-toi un roadtrip moto pour devenir un vrai de vrai. C’est sur que tu les as tous épatés en leur racontant ton Paris-Meulin, et même qu’une fois t’as poussé jusqu’à Auxerre (par l’autoroute).

Petits bras non ? Il est temps de te dépasser, de voir du pays, de te découvrir toi-même et ta moto, bref le roadtrip s’impose.

Money Money Money

Pour ton voyage tu penses à quoi ? L’Italie ? La Suisse ? L’Ukraine ? ALLEZ ! Mouais, va falloir voir si le tiroir-caisse suit. On imagine souvent un roadtrip par un beau matin d’été, on enfourche la bécane et on part à l’aventure pour une dizaine de jours, au hasard des routes.

Bien sûr ce type de voyage est faisable, mais faut avoir des sous de cotés pour parer a toute éventualité. Pour ceux qui veulent brûler la gomme, mais pas le cash va falloir planifier un peu.

Avant même de connaître ton roadbook, tu peux estimer tes frais. Détermine d’abord le nombre de jours de voyage, on va dire une semaine, du samedi au dimanche suivant soit 9 jours.

Pour la suite le plus simple est d’estimer tes frais de nuitée. Tu comptes le faire classe ? Dans un gîte ? Façon auberge de jeunesse ? Ou encore chez des amis ! Si on table sur une rando d’une semaine, le prix varie de 0 à 1 000 € pour l’hôtel. On va prendre 50 € la nuit, soit 50 X 8 = 400 € d’hôtel. C’est clairement le point qui pique, alors optimise un max !

Un autre point facile à prévoir est ton alimentation. Pareil que pour l’hôtel ça va dépendre de toi. De notre côté on se retrouve souvent à 5 € le matin, 10 € le midi et 15 €le soir, soit 30 € par jour, ou 270 € pour 9 jours.

Avec l’hôtel et les repas, on est à 670 € la semaine. Reste à rajouter l’essence selon ce qui te reste dans ton porte-monnaie. À toi de connaître ta consommation aux 100 km, pour l’exemple prenons 5 l/100 km. À 1,54 € le litre de SP en moyenne tu obtiens 7,7 €d’essence par 100 km qu’on arrondit au 0,08 €/km.

Le coût n’est pas négligeable, un bon moyen de le réduire est de modifier ton roadtrip selon ton budget. Par exemple en prévoyant des activités autres que rouler.Pour l’exemple prenons 2 000 km, soit 2 000*0,08 = 160 €.

Ton voyage va donc te coûter 830 € environ. On a tout ? Pas vraiment … Reste les urgences, pense à avoir de la marge pour être sur de pouvoir faire réparer ta moto en cas de pépin. À ça tu peux aussi ajouter les dépenses courantes de tourisme, mais la libre à chacun.

A la prochaine à gauche, tu prends à droite … 

Pour estimer la distance que tu comptes parcourir, détermine ton rythme. Le plus courant est une journée de gros trajet / deux jours de balades ou d’activités / une journée de gros trajet.

À chacun de placer le curseur selon sa définition de gros trajet et de balade. Personnellement 600 km représente une bonne journée de route, et 150 km une balade sympa. Pour 9 jours de trajet, le rythme n’est pas adapté, on va plutôt prendre un jour de gros trajet / trois jours de petits.

On obtient 600 km * 3 jours = 1 200 km + 150 km * 6 jours = 900 km soit 2 100 km en 9 jours. De quoi se rendre dans toute la France, ou les pays d’Europe de l’ouest.

2100 bornes c’est mignon, mais pour aller où ? Honnêtement le choix est large : Suisse, Allemagne, Sud de la France, Massif central, les Landes, la méditerranée … Le plus important est de varier l’environnement. Si tu ne veux pas que tes journées « gros trajet » soient de vraies purges, essaye de faire 1/3 d’autoroute, 2/3 de départementale.

Par exemple, descend dans le sud par l’autoroute jusqu’à Auxerre, et passe par le Morvan pour la suite, à la sortie tu pourras renquiller sur l’autoroute. Journée mémorable assurée !

Qui veut la paix prépare la guerre

Qui dit roadtrip dit aventure, et qui dit aventure dit dangers … Va falloir te préparer un petit peu pour parer aux éventuels emmerdes. Pour ça je te propose de lire ce superbe article sur le kit d’urgence. Un motard averti en vaut deux !

Reste que l’équipement, ce n’est pas que pour les urgences. Prévois de charger ta gopro, qu’on te déconseille de fixer à ton casque histoire de ne pas nous faire un Schumacher, ton smartphone et tes gants chauffants si besoin.

À ça tu ajoutes ta bagagerie, en répartissant les masses entre elles, afin que ta moto ne penche pas. Enfin les habits, même en plein été prévoit qu’il peut faire froid et mouiller, surtout si tu montes dans les cols, on s’équipe en conséquence.

Auteur : Max

Photos : Crystal 

Videos :