Manifestation contre les 80 km/h

Comme vous vous en doutiez probablement au vu de notre article sur l’évolution des droits des motards nous seront de la partie à la manifestation contre les 80 km/h sur les départementales.

Pour l’anecdote voici ce que pensaient les Français au moment de la création des limites de vitesses

Au vu de cette vidéo les gens étaient plutot bon joueurs au début. Mais aujourd’hui le systeme est tombé dans une vrai dérive.

Soyons simples dans nos arguments :

La baisse à 80 km/h augmente la mortalité routière

C’est en tout cas que ce que prouve l’expérience réalisée par le gouvernement durant trois ans. Résultat qu’il a tenu à garder secret, ce qui ne l’est pas longtemps sur internet.

De manière plus concrète, le Danemark avait aussi réduit la vitesse de 90 à 80, le pays est revenu sur cette décision suite à l’augmentation du nombre d’accidents.

La diminution du nombre d’accidents ces dix dernières années reste le fait d’amélioration technologique des véhicules.

Un aveu de faiblesse

On sait l’autoroute l’infrastructure la plus sûre, et de loin, alors que l’on peut y rouler a 130 km/h.

La vitesse n’augmente donc pas le nombre d’accidents, c’est l’état des routes, du pilote et du véhicule qui agissent. La vitesse reste cependant un facteur aggravant.

Que conclure ? Que le gouvernement reconnaît que l’état des départementales est déplorable comparé à celui des autoroutes.

Bien que la manne financière des amendes en tout genre ait monté en flèche depuis 2002 (arrivé du premier radar), aucun effort ne sera fait pour les améliorer, on se contera de vous faire rouler moins vite. 

Un renforcement du clivage social

Il est déjà horrible de comprendre que si l’on a de l’argent on peut se permettre de rouler en sécurité sur l’autoroute alors que si l’on est pauvre on peut bien … crever, oui pas d’autre mot pour le coup.

Il faudra ajouter que les riches pourront arriver beaucoup plus vite à destination, alors que les pauvres n’auront qu’à prendre les départementales qui seront 12% plus lentes qu’à l’heure actuelle.

Une poussée lobbyiste

Seul le dernier des aveugles (OEdipe sort de ce véhicule) pourrait ne pas voir que les lobbys autoroutiers poussent a ce que ce texte soit accepté.

Plus les départementales sont lentes, plus les gens prendront l’autoroute, plus ils feront de l’argent.

Quelles alternatives ?

Beaucoup de critiques, jamais de solutions ? Pas vraiment ! Nous exigeons que :

  – Que les autoroutes soient gratuites, afin que chacun puisse rouler en sécurité indépendamment de ses moyens et statuts sociaux (tous les Hommes naissent libres et égaux ça vous rappelle rien ?)

  – Que le budget des amendes soit ENFIN affecté aux infrastructures routières, et ce de manière transparente.

  – Que des formations gratuites soient régulièrement offertes aux conducteurs.

Du coup, que faire ? ALLEZ MANIFESTER ! Le samedi 3 février 2018 a 14h au château de Vincennes !

Auteur : Max

Videos : Ina.fr

Photos : FFMC